Société

De l’imaginaire à la réalité (virtuelle)

Alors qu’ils inondent peu à peu le marché du divertissement depuis deux ans, les casques de réalité virtuelle et augmentée intriguent. Cette technologie, qui en est encore à ses débuts, est annoncée comme une nouvelle révolution.

Si la technologie de la réalité virtuelle et augmentée est aujourd’hui principalement dédiée aux causes des jeux vidéo, ce marché en plein essor est applicable à de nombreux autres domaines. De la science au journalisme, en passant par l’entraînement militaire, la réalité virtuelle et augmentée sont deux technologies déclinables à l’infini. Même si la frontière entre les deux est mince, il est quand même important de faire la différenciation. La réalité augmentée, ou Augmented Reality en anglais, est le principe de « regarder la réalité telle qu’elle est, mais tout en y rajoutant des éléments fictifs », explique Alexandre Marquis, fondateur de la société de réalité virtuelle Redeye360. L’exemple du massif Pokemon GO, joué par plus de 45 millions d’utilisateurs quotidiens en juillet 2016 selon le journal Bloomberg, en est l’exemple le plus parlant. La réalité virtuelle ( Virtual Reality ou VR en anglais ) est, quant à elle, encore plus immersive. « C’est avec un casque sur la tête et devant les yeux qu’un univers totalement artificiel est projeté devant vous », assure Alexandre.

 

Retrouvez la suite de l’article sur notre version papier (numéro 1), pour vous la procurer c’est ici, ou ici

Apprenti journaliste en Master I, lyonnais dans l'âme mais le coeur en Provence.

Envoyer à un ami