Culture

Génération de watcheurs en série

Une soirée entière à regarder Breaking bad, un apéro entre amis pour la sortie du dernier Game of Thrones, un débat sur la meilleure saison d’American Horror Story, et la bataille pour un code Netflix. L’angoisse de découvrir une nouvelle petite pépite juste avant les partiels est devenue une réalité, et les séries ont mené à plus de rattrapages que les soirées étudiantes.

La première série, I love Lucy, sort dans les années 50 aux Etats-Unis. Ce nouveau format permet la rediffusion et donc l’amortissement des coûts de production. Dans les années 80 sortent différentes mouvances type sitcom (comique de situation, comédie avec une unité de lieu) ou telenovelas (émission quotidienne des pays d’Amérique latine). Mais ce sont les années 90 qui nous donnent les premières séries cultes, j’ai nommé X-Files, Friends, Charmed, Le Prince de Bel-Air ou encore Urgences.

Retrouvez la suite de l’article sur notre version papier (numéro 1), pour vous la procurer c’est ici, ou ici

Lyonnaise baroudeuse je suis actuellement au Mexique pour un stage dans une fondation qui aide des enfants des rues. J'aime les Totally Spies, France Gall, les religieuses (le gâteau, qu'on s'entende bien), les paillettes, chanter sous la douche, sauter dans les flaques d'eau et mon chat.

Envoyer à un ami