Lifestyle

Hoverboard : Manger Rouler

LE MONDE IL BOUGE ET IL BOUGE VITE !

On évolue dans une véritable jungle urbaine. Les runners, les cyclistes, les skateurs, les trottinettes sans oublier les segway, font désormais partie intégrante de notre paysage. En revanche, un nouveau genre a envahie nos villes, l’hoverboard.

Petit récap’ : L’hoverboard est une sorte de skate 2.0. À la base, la planche est censée planer au dessus du sol comme celle du célèbre Marthy McFly dans retour vers le futur II. Certaines sociétés comme Lexus et Hendo ont réalisé des prototypes de ce genre mais on reste encore loin, très loin du modèle proposé en magasin…

ROULEZ JEUNESSE !

« Manger Bouger ! » telle est la devise du gouvernement français et du programme national de la nutrition santé. À force de nous rabâcher sans cesse de manger 5 fruits & légumes par jour et d’exercer une activité physique quotidienne pour garder la forme, nous n’avons plus d’excuses pour nous laisser aller.

Cependant, notre société s’américanise de plus en plus. Nous limitons davantage nos déplacements. En effet, selon le ministère de la ville, de la jeunesse et des sports, 31% des français déclarent faire du sport moins d’une fois par semaine voire même ne pas en pratiquer de l’année.

Ces nouveaux moyens de déplacements sonnent-t’ils la clochette d’alarme, allons-nous finir comme tout ces humains dans le film Wall-E ?

DES GOÛTS ET DES COULEURS, ON NE DISCUTE PAS…

Dès l’arrivée de l’hoverboard, la plupart des bipèdes comme nous les connaissons se sont mis à rouler à l’aide de ces engins. Le cadre sup’, l’étudiant, le nerd et même le père de famille ont troqué leurs trottinettes contre ces planches nouvelles générations. Pourquoi ? Pour une question de rapidité, mais elles empiètent méchamment sur le look…

2048x1536-fit_credit-hoverboard-rex-shutterstock-only-for-use-in-this-story-editorial-use-only-no-stock-books

Cette nouvelle espèce qui fleurit dans nos agglomérations n’a plus du tout de respect pour elle-même. Elle pense être looké façon Tom Cruise dans Minority Report mais l’effet cravate au vent et casque vissé sur la tête ne donne pas du tout cette impression.

Si vous êtes célibataires, rappelez vous que l’apparence joue beaucoup, c’est la chose sur laquelle on s’attarde le plus avant de passer à l’étape suivante. À méditer.

RÉSULTAT DES COURSES

Si vous faites partie des personnes souhaitant faire l’acquisition d’une de ses planches, vous êtes priés de vous poser quelques questions avant de passer à l’acte d’achat, comme :

1) Est-ce la meilleure solution pour perdre mon bide à bière ?

2) Est-ce que j’emmerde la mode et ses dictats au point de ne plus me respecter moi-même ?

3) Suis-je un exemple à donner aux enfants ?

4) Ai-je les épaules assez solides pour être la victime des piétons et des automobilistes ?

Si vous pensez que la réponse à toutes ces questions est un OUI, alors vous avez le droit de rouler à bord de l’un de ses engins… 

 

 

 

Envoyer à un ami