Lifestyle

Le jour où j’ai pu demander tout ce que je voulais

Jeudi aurait pu être une journée tout à fait normale. Mais j’ai eu l’opportunité de tester Mr Gustave, une application de majordome. Le principe ? Faire une demande, et l’application s’occupe de trouver un majordome pour la réaliser. Toute mon aventure a été live twittée sur notre compte @Mow_Magazine voici donc le temps des conclusions.

Si vous m’avez suivie vous savez que je n’ai pas exactement demandé des choses indispensables à ma vie à l’équipe de Mr Gustave, mais ils ont relevé chacun de mes défis avec enthousiasme et super rapidement. Désolée les gars, la montée à Fourvière pour la victoire des bleus j’avoue c’était relou, mais on a gagné ! (Vous auriez peut-être du mettre un cierge pour dimanche soir).

L’application a un design de folie, la case où inscrire ta demande étant vide tu peux vraiment inscrire ce qui te ferait plaisir en laissant libre cours à ta débordante imagination. Si ta demande n’est pas claire ton majordome t’appellera pour de petites précisions. Du coup j’ai pu manger mexicain, préparer un voyage au Mexique tant j’ai aimé mon repas, mettre un cierge à Fourvière pour la victoire des bleus, et avoir une photo de deux supporters opposés sur la même photo.

 

CmxqiJlW8AAnu0o.jpg-large

 

L’expérience fut probante et si je pouvais avoir un majordome à disposition tous les jours je vous assure qu’il ne s’ennuierait pas. Mais j’en arrive à mon souci : l’argent. L’application propose des tarifs qui sont de 5€ pour une mise en relation et de 7€ plus 10% du prix du produit pour un achat plus une livraison. Alors non, ça n’est pas excessif, mais pour un étudiant ça n’est pas anodin non plus. Ma journée (hors coûts de mes achats) s’élève à 28€30. Aie. J’ai donc payé 28€30 de flemme. Double aie. Mais ne soyons pas malhonnête, si j’avais les moyens, je paierai bien plus de 30€ pour ma flemme. Et si ce n’est pas une application à utiliser quotidiennement, pour aller chercher ce pressing que j’oublie depuis un mois, c’est le pied.

Reste à déterminer ce que vous pensez de l’uberisation de l’emploi. Comme toutes les applications de service qui fleurissent sur nos smartphones, Mr Gustave paye ses majordomes à la course, et donc se pose la même question que pour ces autres plateformes, sécurité de l’emploi, respect du droit du travail… Ce nouveau mode de fonctionnement est-il un pas vers la précarité de l’emploi ou la possibilité ultime pour le travailleur de prendre le pouvoir en régulant son travail comme il le souhaite ? Pour ma part, mes goûts de princesse de la flemme et la super impression que m’a faite l’équipe me poussent à choisir d’accepter les services de ce Mr Gustave.

Dernière demande cher James Bond boy, et si tu me la prenais en photo cette équipe ? Moustachement votre.

Lyonnaise baroudeuse je suis actuellement au Mexique pour un stage dans une fondation qui aide des enfants des rues. J'aime les Totally Spies, France Gall, les religieuses (le gâteau, qu'on s'entende bien), les paillettes, chanter sous la douche, sauter dans les flaques d'eau et mon chat.

Envoyer à un ami