Culture

La guerre est déclarée entre le Festival de Cannes et Netflix

Depuis l’an dernier, les tensions entre le géant Netflix et le Festival de Cannes sont palpables. En effet c’est loin d’être l’amour fou, notamment depuis cette nouvelle règle qui interdit à la plateforme de streaming de concourir pour la compétition officielle du festival.

L’an dernier tout n’était pas rose sur le tapis rouge de Cannes. La plateforme Netflix a eu quelques différends avec le Festival qui n’ont visiblement pas été digérés par la suite. Lors de la 70ème édition du festival, le président Pierre Lescure et le délégué général Thierry Frémeaux avaient annoncé les films en compétition. Parmi eux il y avait deux films Netflix, Okja de Bong Joon-ho et The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach.

Les deux longs-métrages avaient autant de chance d’être sélectionnés que les autres films en compétition seulement voilà, la plateforme a refusé de les sortir en salle par la suite. Une décision qui n’a absolument pas plu au délégué général Thierry Frémaux et qui a fait de Netflix le paria de cette 70èmeédition. Malgré de nombreuses négociations la plateforme de vidéo en ligne est restée sur sa position, ce qui a conduit l’Académie à changer sa politique de sélection.

Thierry Frémaux a récemment expliqué au Film Français lors d’une interview :

« L’an dernier, lorsque nous avons sélectionné ces deux films, je pensais convaincre Netflix de les sortir en salles. J’étais présomptueux : ils ont refusé. »

The Meyerowitz Stories @Netflix

Netflix menace de boycotter le festival

L’annonce est tombée, Thierry Frémaux l’a publiquement confirmée, pour 2018 tous les films en compétition devront préalablement s’engager à sortir en salles françaises. Par conséquent, les films Netflix ne pourront plus participer à la course aux prix. En effet, avec la législation française actuelle sur la chronologie des médias, la plateforme n’est pas en mesure de sortir ses films en salles et donc encore moins de concourir pour Cannes.

Cette année les longs-métrages Netflix ne pourront être présentés qu’en hors-compétition. Une annonce qui n’a pas du tout été appréciée par la plateforme. Celle-ci menace même de retirer ses cinq films dont la projection est programmée au festival ! L’atmosphère est donc plus que tendue entre la plateforme de VOD et le Festival de Cannes. Roma d’Alfonso Cuaron, Norway de Paul Greengrass, Hold the Dark de Jeremy Saulnier et le documentaire They’ll Love Me When I’m Dead de Morgan Neville pourraient ne jamais être présentés sur la Croisette. Tout comme le film encore inachevé de Orson Welles The Other Side of the Wind.

En attendant, rendez-vous sur le site officiel du Festival pour connaître la sélection définitive des films sélectionnés. Une chose est sûre, l’ambiance sur la Croisette risque d’être un peu glaciale malgré le soleil Cannois…

Envoyer à un ami