Lifestyle, Société

Avec l’iPhone X, Apple abandonne définitivement la classe moyenne

Après une Keynote très attendue, la firme de Sacramento a dévoilé ses trois derniers nés : le 8, le 8 Plus et enfin l’iPhone X. Le prix de mise en vente des appareils sera autour des 1 300 euros pour le smartphone dernier-cri.

Une prise en main idéale, un dos en verre et un déverrouillage à reconnaissance faciale : toutes ces innovations ont un prix. Avec l’iPhone X, Apple détient désormais un nouveau record, celui du smartphone le plus cher de l’histoire. Il faudra compter 1 159 euros pour l’appareil de « base », à 64 Go. Pour ceux qui voudront une utilisation optimale du dernier né de la marque à la pomme, 1 359 euros seront à débourser pour se procurer un iPhone X à 256 Go, soit l’équivalent d’un mois de Smic en France.

Une stratégie risquée 

Par rapport à l’iPhone 7, une hausse des prix d’environ 50 % est à observer. Pourtant, Tim Cook , l’actuel PDG d’Apple, affirmait dans une récente interview accordée au magazine Fortune, que « (ces smartphones) ne sont pas réservés aux riches ». Mais les faits sont là : la marque californienne augmente peu à peu ses prix, même si les ventes des derniers iPhones sont en baisse. En effet, lors du premier trimestre 2017, 50,76 millions d’appareil ont été vendus, contre 51,19 millions durant la même période de l’année précédente.

Capture d’écran / « L’iPhone X, l’iPhone le plus cher jamais commercialisé » – Le Monde

Pour autant, les efforts n’ont pas été vains. Pour tenter de concurrencer directement les adversaires Samsung et Huawei, la marque de Steve Jobs avait sorti l’iPhone SE, un smartphone d’entrée de gamme à… 489 euros.  La commercialisation de cet appareil de 16 Go s’est soldée par un relatif échec.

Apple, qui s’appuie sur une fanbase d’inconditionnels et d’aficionados à faire pâlir les autres multinationales,  sait pertinemment que son coeur de cible (les CSP +) achètera toujours ses appareils, peu importe le prix qui leur sera demandé. C’est sûrement la raison pour laquelle la firme ne se cache pas d’augmenter ses prix au fur et à mesure des innovations qui vont avec les différentes gammes d’iPhone.

Un marché à prendre pour ses concurrents 

Pour les personne qui ne pourront/voudront pas sortir un salaire entier pour un smartphone, d’autres marques répondent présent. On peut citer Samsung qui, malgré un S8 cher, propose toujours des appareils moins chers qu’Apple. Enfin, Huawei, avec des prix oscillants entre 150 et 250 euros, propose une bonne alternative et un rapport qualité prix correct.

Alors pour les plus déterminés d’entre vous, il ne vous reste plus qu’une chose à faire : le 22 septembre, pensez à prendre un porte-monnaie. Voire deux.

Apprenti journaliste en Master I, lyonnais dans l'âme mais le coeur en Provence.

Envoyer à un ami