Société

Lyon : la véritable signification de la « Fête des Lumières »

De nos jours, la Fête des Lumières, qui se tient chaque année dans les rues lyonnaises à l’approche du 8 décembre, est un véritable événement. Néanmoins, quelle est la véritable symbolique de cette date si emblématique ?

Le véritable show de lumières que nous propose la ville tend chaque année à nous faire oublier un peu plus les véritables origines de cette fête symbolique. En réalité, on retrouve une signification religieuse au centre de ces illuminations qui ont pour but de prouver une vénération certaine à la Vierge Marie. Toutefois, les avis divergent concernant les véritables origines de cette célébration. Certains diront que les Lyonnais se mirent à illuminer leurs fenêtres pour remercier Marie de les avoir protégés de la peste en 1643 ou bien pour avoir entendu leurs prières lors de l’approche des armées prussiennes en 1870.

Historiquement, pour les premières illuminations du 8 décembre, il faut remonter jusqu’à la moitié du 19ème siècle, au moment où il était prévu d’inaugurer une nouvelle statue de la Vierge Marie, sur la colline de Fourvière. À cette occasion, de grandes festivités avaient été programmées, avec notamment des feux de Bengale, d’artifice ou bien des fanfares au sein des rues de la ville. Les représentants catholiques proposèrent également que chacun allume le devant de sa demeure comme il était coutume de le faire il y a déjà plusieurs siècles afin de célébrer des événements majeurs.

Un matin de décembre 1852

Malheureusement, tout ne se passa pas comme prévu et les aléas météorologiques décidèrent de couper court à l’enthousiasme des Lyonnais. Le matin du 8 décembre 1852, un orage éclata sur la ville et l’inauguration de la statue, ainsi que toutes les festivités qui allaient avec, furent annulées. Toutefois, un peu plus tard dans la journée, au moment où le soleil perça les nuages dans le ciel, les Lyonnais décidèrent qu’il n’y avait pas de raison d’annuler la fête et commencèrent à illuminer leurs fenêtres. Depuis ce jour, le 8 décembre s’installa comme une véritable tradition d’années en années, jusqu’à devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

Il n’est d’ailleurs pas rare de voir les habitants de la ville boycotter tout simplement les spectacles mis en place dans les différentes rues de Lyon pour se cantonner à la véritable tradition qui veut simplement que chaque famille de la ville, et de ses alentours, allume quelques bougies, appelées « lumignons »,  sur sa fenêtre le soir du 8 décembre.

 


Crédit image à la une : Fête des Lumières – Lyon via  flickr (CC) 

Journaliste diplômée et spécialisée en marketing web éditorial. J'aime titiller les sujets sensibles.

Envoyer à un ami