Culture, Lifestyle

Mille Visages : votre rendez-vous artistique au Patchwork Café

On a rencontré Paul Lecat, jeune artiste qui vient donner vie à un des coffee-shops les plus fréquentés du 7e arrondissement, en conjuguant la poésie avec la peinture ou le dessin.

Un artiste au Patchwork

Le Patchwork Café, vous pouvez y prendre le petit-déjeuner à 10h, votre repas du midi, profiter d’un instant coffee-shop l’après-midi en co-working, et enchaîner sur un afterwork jusqu’à 23h avec leurs bières pression artisanales et leurs nombreux vins. Ouvert il y a un peu plus d’un an, ce café hybride fait assurément partie des lieux incontournables de Lyon.

Le petit plus, c’est qu’on y a rencontré Paul. Paul n’est pas seulement serveur au Patchwork. C’est un jeune artiste de 22 ans, passionné par les images depuis son plus jeune âge à travers la photographie, le cinéma, la peinture. Il y a trois ans, il décide d’allier à la peinture sa passion pour la poésie et se lance dans la réalisation d’une fresque et d’une première série de peintures. Un petit quelque chose des œuvres de Jean-Michel Basquiat, des formes et des couleurs vives qui se brouillent, des mots qui se superposent, des bouts de vie et des visages. C’est ainsi qu’on pourrait résumer la peinture de Paul Lecat, qui devient elle-même une forme de poésie.

Fresque du Patchwork Café réalisée par Paul Lecat

Des visages naïfs et des mots qui vous observent

Après avoir réalisé une fresque sur le porche d’entrée du Patchwork, Paul Lecat présentera lors de son exposition « Mille Visages » deux de ses séries. On y retrouvera sa série « Lecat Sauce Alvaro », découverte lors de son vernissage le 16 septembre au Théâtre des Clochards Célestes. Des dessins minimalistes aux traits fins qui accompagnent de jolies phrases proposées par Alvaro Seposian.

Lecat Sauce Alvaro. Texte: Alvaro Seposian Illustration: Paul Lecat

A post shared by Paul Lecat (@paullecatt) on

Mais ce sera aussi l’occasion de découvrir sa nouvelle série « Ce que j’ai vu derrière la lune ». Après avoir laissé de côté la peinture quelques temps au profit du dessin, Paul Lecat expose pour la première fois sur toile. Il y améliore, tout en le conservant, son style pictural découvert dans sa première série « Noé Pragano est parti », ainsi que « Souvenir de Printemps ».

« Ce que j’ai vu derrière la lune », Paul Lecat l’explique ainsi : « Naïvement, j’ai regardé derrière la lune. J’interprétais les paysages, les personnages, les couleurs que je rencontrais. Cette série, c’est une première digestion naïve de 22 ans de vie. »

Grâce à des personnages qui se fixent sur des moments d’histoire fictives, bibliques, historiques ou populaires, Paul Lecat a voulu se rapprocher de la réalité de ses sentiments, en s’éloignant des couleurs aux tendances expressionnistes avec lesquelles il avait grandi.

elle vivait sans se rendre compte dans le rêve des autres

A post shared by Paul Lecat (@paullecatt) on

Entre concert et exposition

Pour encore plus de bonheur, cette exposition saura éveiller tous vos sens grâce à la présence de trois DJ qui sauront bien débuter votre soirée. D’une musique old school douce et rythmée à du disco, de la house, de la techno, en passant par une « musique électronique néo-romantique » sur des accords mélodiques mélancoliques, Mr Beat, Ducoeurjoly et Gero rythmeront cet événement. L’occasion de découvrir les visages naïfs et les peintures touchantes et colorées de Paul Lecat, ses dessins en collaboration avec Alvaro Seposian, écouter de la musique et danser, tout en sirotant de la bonne bière.


Plus d’info sur l’évènement et les DJ présents ici.

Retrouvez le travail de Paul Lecat sur Facebook et Instagram

Crédits image de couverture : oeuvre de Paul Lecat

Envoyer à un ami