Culture

Mowsique #7

Suite à ma prise d’indépendance, je me suis retrouvée pendant cinq mois sans internet. C’était plutôt cool. Pourtant, chaque retour auprès des parents était prétexte à filer sur Youtube. Voici donc une compilation d’une partie des morceaux que je m’empressais d’écouter. Complètement décousue, elle tourne autour de la chanson française, de résonances rock et electro, avec une touche de jazz et de pop.

 

1 – Le Sud – Nino Ferrer

Un grand classique. Le Sud (1975) est la version française de la chanson South que l’artiste avait écrit en 1974, pour l’album Nino and Radiah.

2 – Minor Swing – Django Reinhardt

Standard de jazz manouche, composé par Django Reinhardt et Stéphane Grapelli, enregistré en 1937. A écouter en compagnie d’un petit verre de vin.

3 – Je bois – Boris Vian

« Je bois systématiquement/Pour oublier les amis de ma femme » 

Hymne à la joie paru sur l’album Chansons possibles et impossibles, en 1956.

4 – L’amour fou – Grand Blanc

Il y a quelque chose d’extrêmement poétique dans ce morceau, entre la voix de la chanteuse, les paroles et les chœurs. Une énergie soutenue par un clip aux allures expérimentales.

5 – La Vérité – Vive la Fête

Groupe belge découvert grâce aux films de Xavier Dolan, avec les titres Exactement et Noir Désir. J’en suis à présent une inconditionnelle.

6 – Disparate Youth – Santigold

Santigold est une artiste américaine souvent comparée à M.I.A. (<3). En 2008, elle a enregistré My Drive Thru (produit par Pharrell Williams) avec Julian Casablancas des Strokes et N.E.R.D. pour la marque Converse.

7 – Sweat dreams (Are made of this) – Eurythmics

Retour en 1983. Titre maintes fois repris, notamment par Marilyn Manson en 1995 et par l’actrice Emily Browning dans le film Sucker Punch (Zack Snyder, 2011).

8 – I wanna be your dog – The Stooges

Souvenir de ma rébellion d’adolescence tardive. Un excellent défouloir.

9 – She lost control – Joy Division

Un choix très difficile à faire, vous êtes passés à côté d’une playlist dédiée au groupe de Ian Curtis.

10 – Venus in Furs – The Velvet Underground

Titre sorti dans le premier album du groupe américain, The Velvet Underground and Nico, en 1967. Si Lou Reed l’a repris plusieurs fois, il a également inspiré des musiciens tels que Siouxsie, The Smashing Pumpkins ou The Kills.

11 – Sympathy for the Devil – Rolling Stones

Un peu de gaieté après tant de mélancolie !

12 – Born to make you happy – Britney Spears

Sans doute l’une de mes premières chorégraphies, à l’âge de 8 ans, bien cachée dans le salon.

Adepte de chorégraphies ridicules, bien cachée dans sa cuisinehttps://lapinsclochettes.wordpress.com/

Envoyer à un ami