Culture

Comment Steve Harrington est devenu le plus beau personnage de Stranger Things

Depuis la découverte de Stranger Things, le monde s’embrase pour Eleven. Mais du coup vous passez à côté du meilleur personnage de la série. Le fils prodigue des frères Duffer, leur personnage préféré. Rendons-lui justice.

La saison 1 de Stranger Things à l’été 2016 a été un rouleur compresseur dans le paysage des séries. L’univers 80’s, les nombreuses références à Spielberg, Carpenter ou Scott, la bande-son, les thèmes de l’adolescence, de l’amitié et de l’amour ont permis à la série de fédérer en grande pompe. Les stars de la série sont sans nul doute les gamins : le petit groupe de quatre potes mais surtout celle dont tout le monde parle, Eleven, interprétée par Millie Bobby Brown. Le public et les critiques acclament cette petite. Ont-ils raison ? Ce n’est pas ici que vous trouverez la réponse car ce n’est pas elle qui nous intéresse, d’autres à la rédaction Mow Magazine se sont chargés de son éloge.

Non, ici nous allons rendre justice à un personnage bien plus dense, complexe et nuancé : Steve Harrington.

Le personnage de Steve est présenté au début de la saison 1 comme le playboy du lycée, fade, sans saveur et égocentrique. Une sorte de serpent sournois prêt à tout pour capturer la jeune Nancy. Il y parvient. Je n’aimais pas Steve et je l’ai détesté quand il a participé aux tags insultant envers Nancy sur la devanture du cinéma. Mais à cet instant et au fil de la saison, quelque chose change. Du mec suffisant, on perçoit l’amoureux blessé. Conscient de sa mauvaise conduite, il va tout faire pour se racheter. Son plus beau geste sera d’affronter le Démogorgon pour protéger celle qu’il aime car oui, Steve est vraiment amoureux, il ne fuit pas, il se bat. La fin de la saison 1 nous laisse avec une justice rétablie pour Steve, qui retrouve sa place auprès de Nancy et son honneur est regagné à nos yeux.

©Stranger Things/Netflix

Octobre 2017, la saison 2 arrive. Steve a laissé son poste de « bad guy » à Billy et construit son avenir avec Nancy. Jusqu’au moment de la fête où elle lui révèle qu’elle ne l’aime pas. On voit l’incompréhension de Steve et surtout sa peine. Cette scène est révélatrice de ce qu’est leur relation : Nancy est l’âme sœur de Steve mais pas l’inverse.

On pourrait se dire que Steve n’a donc plus d’utilité puisque son point d’attache dans la série vient de le rejeter salement. Il n’en est rien. Steve est là où on ne l’attend pas, la preuve en est avec la réaction de Nancy et Jonathan à la fin de saison 2, surpris de le voir et qui illustre parfaitement la réaction du spectateur face la progression de Steve dans la série.

Je pense qu’Eleven est la star de Stranger Things, mais c’est bien Steve le personnage le plus aimé de ses créateurs, les frères Duffer. Au lieu de l’évincer, les frères Duffer offrent à Steve un nouveau rôle, plus beau, plus grand qui lui confère encore plus de nuances : il devient le protecteur, le grand frère des kids et se lie d’amitié avec Dustin. On comprend que Dustin n’a aucune figure paternelle dans son entourage, la place est donc vacante pour Steve. Il l’écoute, l’aide, le soutient et lui apporte conseil. Le personnage de Dustin est pris, tout comme Steve, dans un triangle amoureux. La connexion entre ces deux personnages devient une évidence. Cette transmission d’héritage est d’autant plus flagrante lorsque l’on découvre que c’est Steve qui emmène Dustin au bal.

©Stranger Things/Netflix

En deux saison, le personnage de Steve Harrington a connu de nombreuses mutations, révélant la diversité de son personnage et surtout l’attachement des frères Duffer pour ce rôle de l’ombre qui, a priori, était cantonné au statut de « amoureux de Nancy ». Il n’est rien. Steve est le personnage ayant connu la plus belle évolution sur la série.

Je t’ai mal jugé Steve, j’ai souhaité qu’on se débarrasse de toi durant la saison 1. Je n’aurais donc pas pu voir la passion, l’intégrité, la bienveillance et la camaraderie qui t’animent. J’ai hâte de découvrir ce que la saison 3 te réserve. Je conclurais en reprenant tes mots : « I love you. I’m sorry ».

©Stranger Things/Netflix
Je suis la fille qui a besoin de regarder entre 6 et 7 fois par an le Seigneur des Anneaux, dans son intégralité et à la suite. J'adore voir le fromage fondu couler sur du pain et je déteste les gens qui mettent la pancarte "Bébé à bord" dans leur voiture.

Envoyer à un ami