Culture

Disney + vs Netflix : qui gagnera la guerre ?

Les plateformes de SVOD, telles que Netflix, OCS ou Amazon Prime Video, sont désormais bien implantées dans notre quotidien, particulièrement en ce moment. Elles ne sont pas moins d’une soixantaine sur le marché et la petite dernière, Disney+, a fait une entrée fracassante ! Alors que vaut la plateforme tant attendue ? Mow s’est penché sur le sujet.

Disney+, un lancement plus que prometteur

Avec deux semaines de retard, Disney+ débarque en France. La plateforme de SVOD est disponible depuis le mardi 7 avril et vient se frotter à ses principaux concurrents : Netflix, OCS et consorts. Son entrée en scène a d’ailleurs été très remarquée : en 24h, l’application a été téléchargée 1,8 million de fois sur Apple et Play Store. Un record !

Sur le papier, le principe est le même : un abonnement mensuel (ou annualisé) multi-écrans et un large catalogue de films, séries, dessins animés ou encore documentaires, tous propriétés de Disney. Ainsi, la plateforme réunit en une seule et même destination les marques Disney, Pixar, Marvel, Star Wars (Lucasfilm) et National Geographic. De quoi se replonger dans les films et séries de notre enfance, en HD (Le Roi Lion, Les Aristochats, Pocahontas, Toy Story, etc.), mais aussi de (re)découvrir les grands blockbusters de notre époque (Star Wars, les Marvel, Avatar etc.) et des contenus inédits (comme la série The Mandalorian, dont le bébé Yoda s’est érigé en mascotte).

Côté abonnement, le service est facturé 6,99€/mois ou 69,99€ par an, pour 4 écrans simultanés. Un prix compétitif qui le place en concurrent direct du leader Netflix, qui reste plus cher.

Disney + vs. Netflix : à vos votes !

Le mastodonte du 7e art, machine à blockbusters, semble donc avoir réussi son entrée sur le marché français et son passage au numérique, faisant de l’ombre aux plateformes les plus implantées : OCS, Amazon Prime et le sacro-saint Netflix.

Alors que Disney+ est propriétaire de tous les contenus qu’elle propose, ce n’est pas le cas de Netflix. Pas de soucis donc à craindre sur les échéances de droit de distribution, comme cela a pu être le cas avec les contenus proposés par Netflix. Cependant, les plus avides de nouveautés risquent d’être un peu déçus : les derniers Avengers, par exemple, ne sont pas encore disponibles sur la plateforme.

De son côté, le leader propose un très large catalogue de films, séries et documentaires, dont certains en exclusivité (The Irishman de Scorsese) ; mais aussi de nombreuses créations originales dont quelques pépites : House of Cards, Orange is the New Black, Stranger Things, Mindhunter, The OA, Atypical ou encore Sex Education. C’est bien simple, quand on sait chercher, il y en a pour tous les goûts.

Quant à savoir ce qui est le mieux, chaque puriste prêchera évidemment pour sa paroisse. De notre côté, plus que de les opposer, nous avons plutôt envie de les faire se compléter, pour étoffer les possibilités.


Crédits photos :

© Disney +

© « Votre nouveau service de streaming » – Disney +

© Ere numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *