Lifestyle, Société

Lyon : une réserve animale et végétale débarque sur les quais du Rhône !

La nature va reprendre ses droits sur les berges du Rhône ! Du 16 au 19 décembre prochain, l’association naturaliste Des Espèce parmi’Lyon lance des travaux d’aménagement sur les quais afin de favoriser le retour de la nature et de la faune sauvage en plein cœur de la ville.

Le projet Gabiodiv’ (contraction de « gabion » et de « biodiversité ») va enfin voir le jour ! L’association lyonnaise, portée par Victorinne de Lachaise et Quentin Brunelle, a travaillé à ce plan d’aménagement pendant trois ans avant de pouvoir lancer le dispositif dès le 16 décembre. En re-végétalisant les quais minéralisés de la Saône et du Rhône, grâce à des modules installés le long de l’eau, les naturalistes espèrent créer une continuité écologique et un environnement favorable au retour de la faune sauvage au cœur de l’espace urbain.

Berges du Rhône à Lyon : quand la nature reprend ses droits !

GRANDE NOUVELLE pour cette fin d'année !!! 🎊🎉Cela fait plus de deux ans que l'association a inventé une solution végétale nommée #GABIODIV' pour développer la biodiversité sur les quais bétonnés en ville. C'est donc avec une immense joie et une grande fierté que nous vous invitons à découvrir cette innovation qui va voir le jour…… la SEMAINE PROCHAINE sur les quais de la Guillotière !!!!🐝🐦👊Mieux que des phrases, on a préféré vous présenter le projet avec une petite vidéo ! On a hâte de partager la suite de l'aventure avec vous ! 😁L'équipe Des Espèces Parmi'Lyon#DesEspècesParmiLyon #Gabiodiv' #Innovation #QuaisduRhône #Biodiversité #Santé #Cadredevie #Végétalisation

Gepostet von Association Des Espèces Parmi' LYON am Montag, 9. Dezember 2019

Grâce à ces modules, nous devrions pouvoir assister au retour de martin-pêcheurs, de libellules, de poules d’eau ou encore de hérons ! Un éco-système où le citadin pourra renouer avec son environnement, et qui permettra notamment de diminuer les particules nocives et d’épurer les eaux.


Crédits vidéo :

© Gabiodiv’, Des espèces parmi’Lyon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *