Société

Villeurbanne : les trottinettes vont disparaître !

Depuis la mise en circulation des trottinettes électriques, on croise constamment des engins garés, voire couchés, sur le trottoir ou devant les arrêts de bus. Le maire de Villeurbanne en a eu marre et a réagi vite et fort !

Jeudi matin, le 17 octobre 2019, le maire de la commune, Jean-Paul Bret, a pris un arrêté interdisant le stationnement sauvage des trottinettes sur les trottoirs et aires piétonnes. De fait, les engins Lime, un des premiers opérateurs de trottinettes libre-service qu’on retrouve à Lyon et qui représente 25% du trafic sur l’agglomération lyonnaise, seront retirés de Villeurbanne dès le 1er novembre. La ville passera en zone rouge, et il sera impossible de garer sa trottinette sous peine d’une amende s’élevant à 38 euros.

Antoine Bluy, le responsable du développement de Lime, a répondu à cet arrêté : « Cette décision est bien entendu regrettable car beaucoup de nos usagers vivent et se déplacent sur la commune. Nous prenons bien évidemment acte de cette décision et mettrons en œuvre toutes les mesures nécessaires à son application. Depuis le lancement de notre service, notamment sur la métropole lyonnaise, nous attendons un cadre juridique clair et précis qui permettra d’orienter les maires et de les accompagner dans la mise en place de cette nouvelle offre de mobilité qui semble parfois bousculer les habitudes des citoyens. Nous restons à la disposition des collectivités pour construire ensemble une métropole où les mobilités douces trouveront toute leur place ».

Trottinette : ennemi public numéro un

En juin dernier, les opérateurs de location de trottinette intervenant à Villeurbanne s’étaient déjà réunis, en compagnie du maire, afin de trouver des solutions pour une bonne gérance de l’espace public. Mais en l’absence de progrès notables, Jean-Paul Buy a réagi vivement. Les trottinettes, arrivées sur Lyon depuis 12 mois, sont certes un moyen de transport rapide, et très pratique. Mais garée n’importe où sur le trottoir, elle occasionne une gêne manifeste dans l’espace public, notamment pour les piétons ou les personnes handicapées.

Finalement, toi qui utilise les trottinettes sur Villeurbanne, il serait plus judicieux que tu te tournes vers un ticket de métro : ça te permettra de ne pas encombrer l’espace commun et… d’économiser un peu !

Envoyer à un ami